On ferme! un peu triste mais on ferme

Bonjour à vous tous qui avez été de fidèles compagnons de route !

Hier, j’aurai trouvé déplacé de vous écrire alors que des événements bien plus importants se déroulaient du côté de la Côte d’Azur, Côte de sang!

Aujourd’hui c’est en sobriété que je clôturerai mon blog … Provisoirement ?

36 h après la fin, des sentiments mêlés se bousculent en moi . Heureux en plénitude d’avoir fini et réussi ( nonobstant l’usage du train) et donc ” vu le bout de tunnel”

image

Mais un peu vide aussi d’une frustration !! Celle d’avoir fini !! Quoi? Deja ? C’est fini ?

C’est dans cet état d’esprit que je reviens une dernière fois vers vous !

Je ne suis pas sûr d’être capable de dire, tout de suite, les impacts que ce voyage a pu avoir sur moi !

De la ténacité, de la hargne de ne pas renoncer alors que parfois ce serait tellement facile !Ca oui et ça me conforte ou réconforte!

Un peu plus de sérénité aussi peut être .

J’aurai aimé atteindre le niveau quasi mystique de l’ataraxie vécue par les moines ! Les bouddhistes notamment ! L’ataraxie? La paix de l’âme, la sérénité profonde mais je ne crois pas non!!

‘Pour autant on se concentre sur l’essentiel pendant ces longues heures de marche ( 7 heures par jour en moyenne ), le corps et ses messages et l’esprit ! L’immensité du champ de la réflexion .

Parfois tu dialogues avec l’ange, parfois avec les poètes ou les chers disparus . Parfois tu t’engueules!!

Mais les petits soucis sont relégués . Il y a d’autres priorités !

Je n’étais pas particulièrement parti à la rencontre des autres mais le hasard te les fait rencontrer . Tous les profils de l’espèce humaine mais généralement des gens ouverts !

J’aurai encore un florilège de photos à ressortir mais c’est comme si soudain la magie du chemin n’opérait plus de la même façon !!

Peut être plus tard!!

Bien ! Il faut conclure !

Mes 590 kms de marche m’ont amené affectueusement vers vous !!

Vous me l’avez merveilleusement rendu et vos messages m’ont tous fait chaud au coeur !! Un grand merci à vous tous !!

Merci à Agnes de m’avoir compris dans mon projet et de l’avoir soutenu sans réserve y compris au quotidien tout au long du parcours . Merci à Sophie de ses encouragements à la méditation, son exemple m’a servi !

Et merci encore à Jean Nicolas ! Si vous avez pu me lire , parfois même, tête à l’envers 🙃 c’est grâce à lui !

En tous cas pour être sûr de n’oublier personne, un grand merci à chacun affectueusement et à tous sans exception

En guise de conclusion ….conclusive, je laisserais le dernier mot si simple et si juste au poète espagnol Antonio Machado!

image

Et qui sait ? Rendez vous, peut être l’année prochaine ! Mais d’ici là prenez soin de vous !!

cropped-logo_academie.png

Pas de message ce matin! Trêve impérative !

Bonjour à vous tous ,

j’avais envisagé un dernier article en guise de ” débriefing ” en quelque sorte . Mais il y a des projets aussi beaux et exaltants soient ils qui ne pèsent pas lourd face à des drames humains .

Alors, tout simplement et sans vouloir en faire trop dans l’affliction, le drame niçois de cette nuit m’interdit tout commentaire personnel sur ce que j’ai vécu pendant ces 20 jours ! Sinon ce serait indécent ! La France était belle quand je la traversais, là elle est meurtrie. !

Alors rdv plutôt dans 24 h ou un peu plus tard !

Je vous embrasse et prenez soin de vous car  nous sommes tous vulnérables !!

Ici c’est enfin Montaut !!

Un bonjour réjoui et affectueux !!

Je l’ai fait !! Heureux ! et soulagé car je n’étais sûr de rien !! Alléluia !

image

image

Mais par honnêteté intellectuelle, je dois apporter un bémol!

J’ai ” volé” les 170 kms d’Argenton sur Creuse à Brive et les 25 kms de Monsempron Libos à Penne d’Agenais ! Et j’y rajoute les 55 kms de Paris a Milly la Forêt ce qui était prévu et assumé depuis le début . Pour les deux voyages en train, je n’en suis pas fier mais je n’avais pas le choix si je voulais  respecter un délai raisonnable ! La prochaine fois, si prochaine fois il y a, je me laisserai une marge confortable !

Mais enfin, soyez sûrs que je suis comblé, heureux, je me répète,d’avoir parcouru la France en bandoulière!

Car vous aurez compris que je l’aime cette France parfois si compliquée. Aucune connotation politique à cet attachement, simplement la passion des coins et recoins, des gens et histoires éternelles ou plus quotidiennes !Même si parfois j’ai envie de demander  l’asile politique à l’Andorre! Mais ça ne dure jamais longtemps !!

Donc Montaut après Paris. J’avoue ne pas réaliser vraiment même si, dans mon dernier parcours, un kaléidoscope d’images et de sensations affluaient dans ma tête euphorique!

J’en ai “rêvé” tous les jours de ce moment béni ! Et la récompense est au bout avec l’accueil des kids !!

image

image

Et le renfort précieux de Clément DAUJAN !!

J’avoue avoir eu un avant goût de l’émotion de l’arrivée avec un comité d’accueil improvisé chez Alain et Babette. La garden partie du Mariat avait son avantage, elle m’a permis de baigner dans l’affection des proches!

L’occasion d’embrasser Eloi et la petite Rosalie!

Et Guilhem en papa ” biberon” ! un joli tableau !!

Mais il a bien fallu le faire ce dernier chemin!

La vallée du Sousson, Clermont Pouyguilles, Moncassin, Saint Michel, Montaut !

Voici un florilège succinct de la dernière traversée !

image

J’ai eu le plaisir d’observer que la Poésie ( ou l’évocation de la Poésie) se nichait partout au fin fond du rural ! Tant mieux! Francis Jammes aurait apprécié !

image

Avant la grande Baïse que j’avais laissée à Valence et que j’allais retrouver bientôt, la Petite puis la Baïsole!

image

Paisibles ou impétueuses rivières de l’extraordinaire éventail hydraulique fabriqué par le plateau de Lannemezan!

image image

Et puis un crochet par Moncassin et sa motte Castrale! Elle est belle éclairée le soir mais c’est bien de vérifier de plus près !

Que craignaient’ils les gascons du Moyen Âge pour décider la construction d’un château fort primitif ?!

La charge des Sarrazins venus des proches montagnes ?

Et puis, un regard pour Saint Michel

image

Et une halte importante au pont du village !

image

Le rendez vous de mes souvenirs et de mes émotions !!

Alain, Evy,Maï ! On se refait le coup de nos voyages quotidiens en vélo pour notre primaire avec M.et Mme Peres??

Le parcours de mon apprentissage avait commencé là   ( après une année de préparatoire à Montaut sous la férule de Mme Danton)

désolé mais pour cette dernière ( ou avant dernière) chronique,vous aurez droit à la farandole des souvenirs!! Tant pis pour vous !

je m’étais promis une évocation de la fin de mes humanités à Lectoure . Merci à Pierre Gardeil mon prof de philo, de latin, de français, de tout finalement ,mon maître,mon mentor ! Merci à l’abbé Sulima, à l’abbé Pujol ( de Mielan) à Gasparotto et bien d’autres .

J’ai connu là bas l’émotion de l’apprentissage du chant avec Maître Fornerod et le plaisir de la grande chorale Toulousaine sous la direction de Michel Plasson grand chef de l’orchestre du Capitole !

Emotion et regrets !! Sans autre commentaire !

Et puis enfin, la promesse ultime de Montaut :

image

Sinon à quoi aurait servi le blog : parismontaut ??

J’avais promis un selfie à Isabelle avec les pioupious et mamie : un seul selfie,une exception !

image

Et merci à Maï pour la dernière photo de l’arrivée comme mon meilleur trophée !!

image

Avant de clore ce trop long et complaisant article, je veux saluer mes précieux partenaires de route !

image

Mon sac à dos fidèle et discret, mes bâtons de marche,

image

Et mes chaussures “sur mesure”, parfaites alliées contre mes pieds en rébellion !

Mes pieds auxquels je n’adresse plus la parole pendant un temps . Je ne suis pas rancunier mais j’ai de la mémoire et je ne suis pas ingrat !😉

Il est trop tôt pour que je vous dise l’impact de cette formidable aventure sur ma façon de vivre mon existence et de voir le monde. Rassurez vous! Pas de bouleversement comme Saint Paul sur le chemin de Damas ( encore un chemin !), pas de grande leçon emphatique,mais un “lavage de tête ” voire de conscience certainement !  On n’en sort pas totalement indemne ! Pour l’instant le meilleur enseignement en est la satisfaction que j’éprouve devant ma volonté et ma détermination !

Apres une bonne nuit j’y verrais peut être plus clair !

Pour l’instant, savourer l’instant présent auquel j’ai pensé tous les jours. Ce serait gâchis de ne pas savourer. Alors je vous laisse pour savourer donc !!

Un dernier rendez vous demain pour le générique de fin du film !!

En attendant prenez soin de vous !!

E tric trac moùn coùnte ei ( presquó) acabat !!

 

La der! Mais la ligne n’est pas encore franchie!


Bonjour amis et famille,

Oui j’en suis heureux c’est la der . Pas la der des der !!

Je n’en suis pas encore là mais, malgré les souffrances, j’y ai pris goût. Une suite ? Va savoir ! Mais il est trop tôt pour en parler ! D’abord finir !!

Il y a des milliers d’images et de séquences d’émotion dans ma tête . Il faudra laisser infuser tout cela !

Depart Saint Jean le Comtal depuis le Moulin !

image

Mon sac à dos s’est allégé à la faveur des étapes chez mes sœurs mais il m’accompagnera jusqu’au bout fidèle compagnon parmi les fidèles !

Arriver un 14 juillet il fallait le faire mais je n’y suis pour rien . Juste le hasard de la pérégrination au coeur de notre pays !

Mais le jour de la fête nationale  est pour moi un jour plein de bons souvenirs que je ne détaillerai pas !

Ah ce 14 juillet 2011 où j’ai eu la surprise de ma vie . Émotion !! Vous vous demandez ?? He bien je n’en dirai pas plus !

image

Ce n’est pas bien, je sais, je fais étalage de ma fierté incongrue mais quel souvenir cette distinction que je n’avais jamais imaginée ni même rêvée .

Je n’en parle qu’en raison de cette date marquée du 14 juillet ! Pardonnez moi cette petite faiblesse d’ego !

Je ne recommencerai pas ! Promis !Mais j’y vois un symbole émouvant avec mon arrivée aujourd’hui !

Ma plus belle récompense c’est le bonheur de mon parcours parismontaut et de mon arrivée !!

Le reste compte peu comparé à mon periple !

Allez rendez vous à l’arrivée. Le temps n’est pas génial mais il devrait me laisser en paix . Le parapluie ne sera pas mon drapeau !

Prenez soin de vous !

 

Souffrance et exaltation! Ou… L’inverse !

Je l’ai déjà dit car je l’ai déjà vécu ! Les jours se suivent et ne se ressemblent pas !

Hier était plutôt une journée de paix relative côté pieds du promeneur solitaire et aujourd’hui ! Non!

Je n’y reviens pas car je me répéterai mais il est temps que ça se termine pour faire cesser enfin la douleur !!

Heureusement la première partie de mes 31 kms m’a permis de humer, respirer, vivre intensément quoi !!

image

Arrivée hier au Château de Lavardens, départ ce matin du même promontoire !

image

Je crois me souvenir que c’est là qu’a lieu ( ou avait lieu ?) le championnat de France de tuteurs de grillons ! On “‘s’origînalise “‘comme on peut ! Et vu la pente c’est plus approprié qu’une compétition de pétanque !!

Et puis le grand large , les espaces bocagers, les ouvertures vers les confins toujours les confins!! On se plaît à imaginer plus loin les monts de la Margeride , de l’Aubrac ou même la mer en débouchant au sommet ! Mai non c’est juste la Gascogne en son coeur et c’est bien!

imageimage

Ah oui ce jour, j’étais bien accompagné par les nuages noirs et le vent . Résultat: 3 ” saucées “dans la journée . Juste le temps de sortir mon parapluie rouge coccinelle !

Mais ces brusques et coquines averses n’ont pas douché mon enthousiasme !!

On dit joliment qu’après un concerto de Mozart, le silence qui suit est toujours de Mozart.Dans le Gers après un opéra de verdure et symphonie de couleurs, le silence est toujours du Gers. Bonheur après la cacophonie des moteurs à explosion !!

Les traces de ce qui n’est plus sont partout !

image

J’ai une affection particulière pour les trains et les lignes qui ont rythmé la vie des voyageurs du temps passé . D’où venait t’il celui qui passait à Castin près Auch ?? De Mont de Marsan, d’Aire sur Adour ! Il n’y a plus que le chant ferroviaire de l’imagination !

Et je n’ai pas pu résister à transiter par la Ville , ce que le chemineau cheminant hésite à faire .

Auch et les souvenirs que la cité gasconne animent en moi !

Une halte à la Maison diocésaine !

image image

Non ce n’est pas une prison, c’est mieux ! Mon ancien petit séminaire où j’ai passé trois ans ! Je ne m’y suis jamais ennuyé . Je n’y ai jamais rencontré le moindre geste équivoque dont on parle tant aujourd’hui ! Ce n’est que plus tard que j’ai su ma chance inouïe d’avoir fait là mes humanités et de les avoir parachevées à Saint Jo ,Saint Jean à Lectoure. Plus haut dans la rue, nous savions qu’il y avait le collège des filles à l’Oratoire mais on ne nous a jamais proposés des échanges culturels !🙄

Voici le réfectoire où nous faisions la pluche des patates tous les soirs !

image

Ou mon dortoir aux rudes batailles de polochons !!

image

Je n’ai oublié aucun de mes prêtres profs géniaux !!

Je ne leur rendrais jamais assez hommage : les Poles, Dalla Barba, Lahille ( de Saint Michel) , Baude, Davasse, Maigne, de Lartigue..,

J’y étais en sentiment de liberté!

Et comme le dit Gaspar Proust un humoriste dans son sketch : je n’avais pas la vocation de prêtre, j’étais trop timide pour aborder les petits garçons !!!

Mais qu’est ce qu’il dit !! Affreux affreux ces vannes a deux balles !!

Et un detour par la cathédrale, une des dernières gothiques construites!

image

Oui ! Je sais, vous ! les autochtones vous connaissez, mais pensez à mes amis de plus loin, il faut bien les appâter. !! Avec la visite des pousterles aussi, ces rues très en pente de la haute à la basse ville, ouvrages médiévaux !

image

En quittant Auch, j’ai pensé au prolongement de ma formation à quelques dizaines de kms : Lectoure ! Quatre ans jusqu’au bac aussi structurants et enrichissants qu’au séminaire !

J’y reviendrais mais pas ce soir, je ne veux pas vous lasser !! j’affirme que ce type d’enseignement de haut niveau n’existe plus ou se raréfie !! Dommage !

Je finis, je finis !!

Apres Auch et une nouvelle trempette, je suis passé par Pavie et son pont du Moyen âge !

image

C’est fou comme la Gascogne a été sensible à l’influence des guerres d’Italie menées pas Francois 1 er . Jugez plutôt : Pavie, Mielan. Fleurance !! La renaissance  a réveillé aussi le sud ouest de la France !

Avant de terminer j’aurai pu vous parler de ces extraordinaires bastides qui jalonnent tous les parcours urbains du grand sud ouest . Ces villes magnifiquement quadrillées au cordeau avec place et arcades tout autour, mais le temps qui m’était imparti est terminé .j’aurai pu vous dire le plaisir que j’ai éprouvé à lire les contes de Jean Francois Bladé écrivain occitan de Lectoure aussi! Ah! ” Lou rey de las Agraùlas”! Et chaque conte se terminait ainsi ” e tric trac moun coúnte qu’ey acabàt “!

Il y aurait tellement à dire, chemin faisant dans ces superbes contrées . Mais restons raisonnable !

Je terminerai en vous disant que je vous écris depuis un moulin, un vrai mais d’eau celui là pas comme celui d’hier qui avait égaré ses ailes ! Ce moulin, cet ermitage de grande sérénité, aux mille fleurs et au chant de l’eau envoûtant c’est celui de Didier et DANY ma sœur et mon beau frère ! Ils m’y accueillent délicieusement bien pour me régénérer ! Merci à eux pour leur hospitalité . Pratique d’avoir  deux sœurs bien situées sur mon parcours final !

Car il est sans doute temps que ce periple s’achève ! Et il s’achève en principe demain ( toujours si tout va bien et mieux si possible qu’aujourd’hui) . J’en ai rêvé de ce aboutissement, tous les jours de ma diagonale qui est une méridienne !! Tous les jours je me voyais déboucher au denier virage de mon petit village . Après le rêve obstiné, la réalité !!!??

Reponse demain !!!

En attendant prenez soin de vous !

e tric trac moún coúnte qu’ey acabàt!!

Potron minet J-2

Un affectueux bonjour à vous sans clairon !

Vous dormez encore ? Vous en avez de la chance . En ce qui me concerne, je dois faire chauffer le diesel !

J’essaie de compléter mon article tronqué de hier  au soir ( d’autant plus rageant qu’il était fait, fini et qu’il a disparu avant que de l’avoir enregistré 😡!!)

Je demande au dieu des vagabonds de me ménager pour ce mercredi (d’avant jeudi !!!)  une journée agréable comme la précédente . Douloureuse mais vivable pour profiter et infuser des émotions !!

Je remercie affectueusement ma sœur Josy et Jean Louis de m’avoir accueilli dans leur hâvre à Saint Jean le Comtal pour une soirée et une nuit des plus douces ! Josy,bien sûr va me ramener là où elle m’a récupéré hier vers Lavardens !

C’etait bon après cette longue traversée de retrouver des visages connus et aimés !!

Oui cher Serge, je n’ai pas manqué de me faire un petit film dans ma tête en parvenant  au croisement !

image

Apres l’aigle de Meaux, hommage à l’aigle de Jegun!!

Pas de doute, les Cahu, vous saviez bien les choisir vos lieux de vie !! Les hauteurs de Jegun ( et sa foire aux vins si je me souviens bien !) puis Seviac et une autre bastide vers Montréal . On a du goût pour les sites virgiliens !

et toujours mes chères vaches qui m’auront accompagné pendant tout le parcours ( sauf en région parisienne of course !!)

image

image

…ils suivent leur songe intérieur qu’ils n’achèvent jamais “!! Ah !!!

Par je ne sais quelle conjonction des astres, le chemin fut un ravissement alternant vallée, plateau en chaume, lointain horizon pour exciter l’imagination ! Et toujours le silence à peine troublé par l’aboiement d’un chien .

image

Ici j’ai traversé une jolie propriété ! image

Avec son allée aux allures toscanes !

image

Le propriétaire , un hollandais m’a fait bien comprendre qu’il s’agissait d’une propriété privée . Poliment je lui ai fait remarquer que c’eut été péché de ne pas admirer sa jolie demeure ! Je crois l’avoir un peu amadoué. Il est rentré avec un quart de sourire, ce qui pour un hollandais est remarquable !!

Puis voici un témoin d’un passé révolu !

image image

Le temps lui aura volé ses ailes ! Les minotiers ont changé l’âme des meuniers !

Maitre Cornille doit se retourner dans sa tombe !! image image

J’ai soufflé quelques instants dans un endroit secret et une excellente Thébaïde pour un ermite : le Vieux Castera au dessus de celui de Verduzan! Pas encore colonisé par les belges ou les parisiens . Arrêtez vous à sa petite vigne de Szint Vincent!

image image

Mais mais ! Il se fait tard, comme disait Brel dans une chanson et je dois honorer mes gentils hôtes, prendre  des forces et chausser mes bottes de sept lieues et reprendre mon sac qui me fut un fidèle compagnon ! ( enfin allégé à  l’étape de la Tuilerie chez Josy et Jean Louis !)

Passez une bonne journée et prenez soin de vous

44.85014N 1.28953E

Jour de pluie mais jour heureux

Bonsoir à tous !

Désolé pour l’interruption de l’image ! J’avais préparé un texte pour dire le plaisir de ma journée nonobstant sa météo pluvieuse mais il a disparu !

donc vous devrez attendre demain soir pour une chronique plus complète !!

juste une image de Flaran et son abbaye que je retrouve toujours avec plaisir

image image

Je rencontre des problèmes techniques avec mon blog ce soir donc on attendra demain . Mais sachez que la journée fut plutôt agréable pour un Homosapiens contemplatif!!

Et mes douleurs ont décrété une journée de trêve relative ( quoiqu’il y eût des tirs sporadiques !!)

Condom / Lavardens . Voyage d’un pèlerin ébahi !! en coeur de Gascogne .

Mais le plaisir n’ a pas ôté la fatigue alors maintenant repos !

A demain je vous en dirais plus si vous êtes sages !

Et un merci chaleureux à tous ceux qui ont eu la gentillesse de m’écrire aujourd’hui !!

En attendant demain ( J -1???) prenez soin de vous

Au petit matin orageux !⚡️☔️

La pluie du matin n’arrête pas le pèlerin ! Donc le pèlerin va poursuivre sous la pluie régulière ou éparse comme dit à météo !!

J’ai déjà pris de belles saucées dans le nord et le centre de la France alors  pourquoi pas en Occitanie !!

Mais avant de reprendre la route ou le sentier,je me suis remémoré quelques moments particuliers ! Là je me suis cru arrivé ! Mais non juste le nom de quelques passionnés de mécanique ! Vous voyez ! Le nom Montaut s’étend jusqu’à l’humain ! C’est normal, le nom même fait prendre de la hauteur !!

image

Et puis un patron de bistrot respectueux des bonnes manières !

image

J’etais un peu triste pour ce couple car ils se mettaient en quatre pour les clients et pour le pauvre Chemineau que j’étais mais leur Hotel restaurant à Fumel n’attirait pas beaucoup le chaland . Tiendront ils longtemps ? Je leur souhaite mais j’ai des doutes . D’autant plus que l’énorme usine métallurgique qui était en face ( 4500 salariés jusqu’en 1990!) a fermé !

En pleine campagne agenaise, une colle pour moi le béotien de l’agriculture ! Quelle est cette plante beaucoup cultivée en ces contrées ??

Seb? Alain ? Christian ? Alors ?

image image

En revanche je n’ai pas vu un seul champ de tabac ! Il est loin le temps où le Lot et Garonne ( et chez nous aussi d’ailleurs pendant un temps) on en cultivait à profusion ! Le tabac de Virginie a remplacé ” lou toubac  ” des anciens, clope roulée au bec !!

Et cette plante marron brûlé ? Qu’est ce que c’est ?  A moins que ce fut de la jachère mais je ne crois pas !

imageimage

Bien ! Fin d’émission ! Le devoir m’appelle et ce matin il n’y aura pas de photo ” cadran solaire humain”  ! Vous avez compris pourquoi ! Il va falloir que je mette ms pèlerine ce matin moi !!

Mettez vous à l’abri et prenez soin de vous !

Si la Gascogne m’était contée !!

Adishtatz a vòs amícs e grans e petíts de la mío familia!!

Une petite incursion dans la lengua maïràno parce que l’arrivée en Gascogne … Gasconne, la vraie!  le vaut bien .

Et pourtant, je me demandais dans les derniers kms du Condomois si j’arriverais. C’est pas ” dieu possible” de sentir parfois qu’on a deux pieds trop présents alors que par d’autres moments, j’éprouve le plaisir quasi euphorique de la marche sans souffrance  . Je ne devrais pas répéter la rengaine habituelle mais ces douleurs occupent beaucoup trop l’espace de mon plaisir de marcher !!

Il sera dit que,malgré les soins constants recommandés pas Bruno, mes pieds ( un surtout!) auront envahi mon ” nirvâna” jusqu’au bout !!

Mais basta !! Vous aimeriez que je me renouvelle un peu dans le genre ! Et, phénomène  extraordinaire, je ne ressens plus rien dès que j’ai terminé mon parcours. Pieds intacts !!

Il n’empêche, je ne me suis pas laissé déborder par ces contingences physiques au moment où je voulais goûter au bonheur d’arriver enfin dans ce Gers tant rêvé depuis plus de deux semaines !!

image image

Ici c’est le petit ruisseau de Pradel ! La limite plus que la frontière ! Un petit pas de 47 en 32 et tout de suite l’air a changé 😉😊. Pas de passeport demandé ce qui prouve que les gascons sont gens accueillants, ouverts !!

mais les coustouères, les pinares, les pintarères gersoises valent bien celles qui m’en ont fait bavé depuis la Corrèze jusqu’ici!

image

Et la photo écrase la pente mais juré elle y était cette foutue montée !!

Bon! On se calme J2C car avant de parler ” chauvinement ” de l’univers gersois, tu pourrais envoyer un dernier salut au pays de l’Albret !

L’Albret! Henri IV !! Tout le monde en fait son miel du Vert Galant!!

image image

Ca fait vendre !! Un peu comme à Castelnaudary où il ne doit y avoir guère que les magasins de fringues à ne pas vendre ce qui fait la notoriété de la ville: Le cassoulet !! Ici le bon roi Henri est mis à toutes les sauces !! Sacré Ricou!!

Et puis, je ne peux passer par là le long de la Baïse ( moi j’ai trouvé le tréma, cher Patrick! Mon ami de Bourgogne!!)en ignorant Moncrabeau !!

Dernier village du 47, il est surtout célèbre pour son académie…?

image image

Des menteurs !!

Tous les ans, dans une compétition très relevée, on décerne le Trophée du meilleur menteur !!

image

Et ça fait 300 ans que ça dure !

L’academie précise que les hommes politiques, les avocats, les chirurgiens dentistes, les météorologues,les journalistes ( désolé Isabelle!) peuvent faire valider leur diplôme par équivalence sans concourir, en se présentant devant le jury le 1 er dimanche d’Août !! Je vous informe juste pour le cas où il y aurait des candidats pour la compétition!!

Ce qui me donne une transition avec le beau texte d’Edmond Rostang ( un salut affectueux à toi, Chère Sophie,ô descendante de ce génie)! Cyrano de Bergerac . Savinien, Cyrano de.., était certes de Bergerac mais il était à la tête des Cadets de Gascogne!

Ah !” Ce sont les cadets de Gascogne, de Carbon, de Casteljaloux!

Bretteurs et menteurs sans vergogne

Ce sont les Cadets de Gascogne “”

ou encore ” écoutez ce fifre, c’est le lent galoubet!! Écoutez! les Gascons, c’est toute la Gascogne !”

Je n’évoquerai pas d’Artagnan ce serait trop facile mais comment dissocier le Gers, Lupiac, Castelmore de ce personnage réel et mythique à la fois !!

image

Et puisque j’en suis à me laisser aller par mes chemins de traverses littéraires ,j’ai envie de vous dire l’émotion,peut être un peu chauvine,que m’a procurée un écrivain Gascon né aux marches des Landes au Houga : Joseph de Pesquidoux ! On l’avait surnommé ” le Virgile Gascon” c’était sans doute un peu prétentieux mais il m’a beaucoup ému quand dans la lointaine cité parisienne, j’étais en manque de ” vallons d’oxygène “! Le Livre de Raison, la Glèbe,les travaux rustiques et bien d’autres ouvrages m’ont beaucoup appris sur la vie rurale des paysans du début du 20 eme siècle ! Charmant ” et il était académicien !!

image

Un sage , un classique mais avec beaucoup d’élégance et de considération pour ses métayers !!

Par attachement à ce qu’il évoquait pour moi, j’ai correspondu un temps avec son fils, Jean Taillemagre,( pseudo bien sûr) journaliste au Monde !

A l’école primaire,Nous écrivions nos dictées tirées de ses textes sur les travaux et les jours: émotion teintée de nostalgie !!

Sans transition, comme dirait PPDA, aux Gignols, Isabelle ma fille, me fait remarquer qu’il n’y a pas un seul selfie ! Et il n’y en aura pas ( sauf au passage d’Agnes et sa famille en Brenne) Pas envie de mettre en scène mon ego !

Mais le hasard a fait qu’aujourd’hui, j’ai innové avec la complicité du miroir !!

image

image

Et ce sera la seule fois ! D’ailleurs la photo est floue !!Et c’est bien ainsi !

Vous aurez sans doute remarqué qu’il n’y a pas de photos de personnages rencontrés . Je n’ai aucune envie de les contraindre ou je suis trop timide pour les forcer à se mettre en scène .

Ou peut être que j’ai peur de leur voler leur âme comme les aborigènes le croient quand on veut les photographier.

‘Je ne veux pas être Méphistophélès, le diable, qui vole ( plus qu’il ne l’achète) l’âme au Docteur Faust en échange de la jeunesse éternelle pour séduire Marguerite ! Superbe opéra de Gounod !

Donc pas de photos de mes congénères !! Il y en a d’ailleurs de tous des congénères ! Des accueillants, des curieux, des dévoués( un avec son épouse,à Moncabrier, qui voulait soigner mes pieds devant l’église) des indifférents,des sauvages ( on m’a claqué la porte au nez une fois quand je voulais demander de l’eau !la peur sans doute !)

Mais je m’égare, je ne veux pas oublier l’étape de ma méridienne !

image

J’ai enfin retrouvé le calme des sous bois !

image image

Le paisible cours du canal latéral à la Baïse et ses écluses

ou le miroir de la Baïse dans ses aises a Condom

image image

Il ne me reste plus qu’à avoir une pensée pour l’Aigle de Meaux ( je ne parle pas de Copé) , Bossuet ,le génie des oraisons funèbres, évêque de Condom et qui ne mit jamais les pieds dans sa cathédrale et son diocèse ! Le couillon! Il ne savait pas ce qu’il perdait !

image

Mais il fait la gloire de Condom , un peu comme avait essayé de le faire le musée du préservatif qui n’a pas tenu très longtemps 😉.Comparaison mal venue peut être entre le prelat et la capote !! Bof !!

Ah oui zut ! Vous me trouvez un peu longuet!c’est que je dois occuper mes fins d’après midi, moi , pour récupérer . Et bien sautez des pages je ne vous en voudrais pas !!

Pour terminer, un grand merci à Maïco et Christian qui ont trouvé le chemin de mon blog, aux deux Patrick de Seviac et de Bourgogne, à Jerome aussi qui  s’essaie à la marche ( juste un peu de pratique pour gommer les courbatures) .

Demain ( et tjs si tout va à peu près bien,y compris sans orage!!,) je m’enfonce dans le Gers direction Castera Verduzan et Lavardens !! J’espère pouvoir vous en dire plus !!

D’ici là prenez soin de vous !

Je vous embrasse !!

Un dimanche pas ordinaire ☀️🌞🏖🏝🚗🏎🚕🏍🚜

Saluti a tutti Amici i famiglia

Je constate que je reviens vite vers vous et,pourtant,avant de vous retrouver,que le temps de marche est long,long . Parfois pour m’occuper ( ou m’encourager) je chronomètre mon km ! 12mn 30 !! Et bien, croyez moi, elle n’arrive pas vite la borne suivante !!

chronique ordinaire d’une journée qui ne l’était pas, les montées sont nombreuses et droites et…droites entre Agen et Nerac !!

image

Des côtes comme celle là, je vous en trouve une douzaine sur mon parcours de ce jour !

image image

Et ne venez pas me dire que ” d’ici étant c’est tout plainier”! Une promesse de coteaux gascons mais on reste encore en pays d’Albret

Les premières vignes des côtes de Buzet apparaissent !!

image

Oui mais pour vous comme pour moi , il n’y a que l’image de la vigne,pas le goût ni le gouleyant d’un bon rouge ou d’un blanc “Baron d’Ardeuil” On se fait du  mal à ne pas céder à la tentation !😛Quoique vous peut être, ce soir, pour fêter la victoire de la France !⚽️🍷🏆🍷😀

Mais si j’étais impoli ( non il y a des enfants qui me lisent !) je dirai que ce fut une journée de m….!!

Quel fut le pire de ma traversée de l’agenais vers l’Albret?

Les douleurs qui se multiplient ( je ne vous écris pas pour me plaindre, pas mon genre, pas mon envie !). Les deux pieds se rebellent ensemble et les ” brûlures “des coussinets qui font hurler intérieurement. Douleurs de brûlures mais les pieds sont intacts ce qui est paradoxal !

Ah! Vous voulez une preuve ?

image

Indécemment, je me mets à nu devant vous !! Le petit pansement n’est là que par précaution !!

Un ou deux points de contracture à l’arrière des cuisses et le dos qui se réveille pour la première fois!

J’en ai fini avec le bulletin de santé mais je ne peux le passer sous silence. Il est im-po-ssi-ble d’en faire abstraction!!

Pourtant, le plus mauvais souvenir de ma dernière etape en Lot et Garonne en sera la quasi totalité du chemin sur une grosse départementale avec un flot incessant de voitures !!

Jamais plus je ne regarderai un piéton de la même façon . S’écarter, éloigner le danger du frôlement, exactement comme il faut le faire avec un cycliste !Je ne donne pas la leçon du marcheur intégriste à l’automobiliste,mais je recommande de prendre garde à cette bestiole qui avance doucement sur le bas côté et fait tomber la moyenne du Fangio local!!

Mais bref, la vitesse est impressionnante vue du ras du sol et de la bordure !!

Et le bruit permanent, agressif, menaçant !! Je n’en rajoute pas, c’est la vision du marcheur et je sais que l’automobiliste n’a pas toujours conscience de l’impression qu’il procure !!

Et pour couronner le tout, la vraie canicule qui tombe en nappes d’argent ou de feu !!Il a fait soif !

Pour oublier le concert des moteurs et la charge des ” taureaux” aux 200 cv sous les cornes , je cherchais les distractions !!

Un peintre local pour célébrer le vin !

image

Nos chères Pyrénées en horizon pour me rappeler une partie de mes origines !

C’est  mieux que cette verrue née d’une intelligence supérieure !!

image

On est loin de la BD des routes de Dordogne!!

Et le livre des Kanjis japonais qui se déroule sur la route pour exciter ma curiosité . Agnes traduira !!

image

Et tout au long de la route,de la belle ouvrage pour me consoler. La France a construit de bien vilaines choses depuis ces cent dernières années mais que de bon goût architectural aussi ( certes, il y faut des moyens !)

Là je vous fais le coup de la photo touristique qui donne soif !!

image

Et puis enfin, enfin, après ce parcours magnifiquement rural mais trop motorisé à mon goût, l’arrivée à Nerac !

Ici plusieurs impressions se mêlent à mon cerveau en autant de petites touches de plaisir !!

D’abord enjamber la Baïse !! Pour ceux qui connaissent, ils comprendront mon émotion !

Ca y est! un lien concret, irréfutable avec Montaut !Le cordon ombilical qui me relie desormais au village de toutes mes espérances. Oh ce n’est pas un fleuve! Mais c’est MA rivière qui passe à l’ombre des plechs au pied du village de Montaut d’Astarac ( ne pas oublier l’Astarac!)

J’ai résisté à l’appel du pays !!

J’aurai bien pris un bon bain et remonté l’amont mais j’ai été discipliné, j’ai voulu respecter l’arrêté municipal !!

Mes retrouvailles affectives avec Nerac ne s’arrêtent pas là !

Nerac, pays d’Albret, pays de JEANNE d’ALBRET . Mère du futur Henri IV, huguenote convaincue, teigneuse mais femme admirable qui a su façonner l’intelligence politique de son rejeton de fils !

C’est ici,en son château Royal que Henri III ,en devenir de Roi à la faveur des assassinats perpétrés par des intégristes de tout poil ( si si ils existaient déjà  !) s’est forgé un destin sous la férule intransigeante de Jeanne !!

J’ai toujours aimé cette tranche de sa vie . J’aurais voulu prolonger le charme demain en faisant un crochet par le Moulin de Barbaste à quelques encablures, là où l’enfant Henri se mêlait aux jeunes paysans pour des jeux de plein air et de batailles . Mais ce n’est pas raisonnable . J’y reviendrai !!

Je ne suis pas ” Henric dépendant ” mais j’ai toujours eu beaucoup d’admiration pour son allant et sa finesse politique !! D’accord! Sa carrière à tourné court mais ça ne fait, à mes yeux, que renforcer son prestige ( avec ou sans panache blanc!)  !! Et puis il aimait l’ail et le bon vin de Jurançon.C’est tout dire!!

En revanche, pour sa passion immodérée des femmes, je ne suis pas sûr que sa protestante de mère y soit pour quelque chose !!

Bon mais n’allez pas croire, je ne suis pas “groupie” non plus ! Si je le rencontre demain le long de la Baïse je ne lui ferai pas signer un autographe !!

Enfin, instant plus prosaïque et petit moment d’autosatisfaction ( j’espère que Geneviève n’y verra qu’un péché véniel!) un artisan ” Eco Artisan” RGE  qui est reconnu expert pour les travaux d’économies d’énergies, il y en a partout en France . Et merci qui ?? Merci la Capeb ! Je ne suis pas peu fier, au nom de l’équipe qui y a travaillé, de cette création qui anticipait les grandes manœuvres de transition énergétique !!

J’espère que le President , Cher Patrick, me lit et qu’il sera sensible à la pub que je fais à son organisation !!

Chers amis , demain si tout va bien, je frappe aux portes de la Gascogne !! Objectif : Condom !! J’espère que je n’aurai pas besoin de me protéger ! Quoi!! Il va pleuvoir alors je sortirai ma capote! Aujourd’hui ca s’appelle un poncho ou un parapluie !

Mais j’imagine que l’émotion sera intense en touchant au département de toutes mes ambitions .

Deja ici, la ferveur taurine m’annonçait le pays

J’espere que je ne trouverai pas sur ma route un Angus prêt à me courser . Comprenne qui voudra !!😉

Ah ! mon ami Patrick,grand prêtre de l’agroalimentaire, j’ai déjà vu des annonces de vente d’Armagnac!!

Dans les Landes, je savais, mais ici dans quel territoire d’appellation est on !??

J’ai respiré aussi le parfum du Floc de Gascogne, ce breuvage qui fait la fierté de Gérard à Seviac!! Serge, Patrick pardonnez moi de mêler votre père à ma petite chronique mais je ris encore de sa repartie :

“Papy” lui demande VERO sa belle fille ” combien vous en avez fait de floc  cette année ??” ASSEZ !!! qu’il lui répond fermement avec son bel accent Gascon,pour la rassurer . J’ai pu me rendre compte qu’il y en avait assez en effet !!juste avant les cèpes et de ça aussi il y en avait assez !!

Allez, je vais reposer mes gros doigts en même temps que mes orteils !

Et si vous regardez le match, pas de Vuvuzela, s’il vous plaît, j’en ai trop entendu sur mon parcours avec des milliers de moustiques qui imitent très bien cet instrument infernal .

En attendant , réjouissez vous et prenez soin de vous.

Prochaine chronique, si díos nos presta la vida, comme disait l’abbé Pujol, mon prof d’espagnol, demain en terres de d’Artagnan et des autres mousquetaires !!

Signé le chemineau des monts et des vallées !!